Bilans de compétences

Responsable, Michel ANGOT
Psychologue, Florence SALVI
Assistante, Fabienne BARTOLO

Les choix ou les orientations professionnels du passé peuvent ne plus répondre aux besoins et aux aspirations du présent

Une vie professionnelle est jalonnée d’étapes qu’il est préférable d’aborder en faisant le point, en prenant la distance suffisante pour « repenser » la suite de sa carrière.
Notre expérience démontre combien il est à la fois utile, rassurant et efficace, d’objectiver la suite de son itinéraire professionnel en analysant de manière approfondie son expérience.
Faire un bilan de compétences, c’est explorer les compétences professionnelles et personnelles, les aptitudes, les motivations, les données économiques, mais aussi l’environnement tant social que familial pour préciser un projet de vie plus global dans lequel vient s’insérer un projet professionnel / personnel.
Le but est de définir un projet professionnel répondant aux caractéristiques et réalités du marché du travail.

Vous pouvez effectuer un bilan de compétences pour plusieurs raisons :

vous réorienter
choisir une formation qualifiante
mieux vous positionner dans le poste que vous occupez
évoluer dans votre entreprise
anticiper une réorganisation de votre entreprise

Effectuer un bilan de compétences c’est donc :

mettre en lumière ses connaissances, ses savoir-faire, ses acquis professionnels et ses capacités.
mieux cerner sa personnalité, ses motivations, ses aspirations.
déterminer ses atouts et ses axes de progression.
construire, réajuster et valider si besoin, son projet professionnel.
établir un plan et une stratégie réalistes de mise en œuvre de son projet.

Déroulement d’un bilan de compétences :

Le parcours : objectifs, axes de travail et organisation de la progression

Les préférences naturelles – Les compétences : profil HERRMANN profil HERRMANN, profil de compétences et schéma de convergence

Le fonctionnement personnel – Les motivations : valeurs, sources d’intérêt et aspirations professionnelles et personnelles

Le projet : mise à plat des pistes et évaluation de leur faisabilité, hiérarchisation et analyse des conditions de leur réalisation et de leur réussite, construction du plan d’action

La synthèse finale « La mémoire du cheminement » : déroulement de la construction du projet, évolution de la réflexion et feuille de route pour la mise en œuvre